Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Planète Alpaga

Transhumance des alpagas en photos

29 Juillet 2012 , Rédigé par Le Blog de Planète Alpaga

Voici enfin quelques photos de notre déménagement :

 

Nous sommes partis le lundi matin 2 Juillet de Sourniac (Cantal) et nous sommes arrivés à La Meignanne (Maine et Loire) en milieu d'après-midi.

 

Moyen de transport pour le troupeau : camion semi-remorque

Durée : 7 heures de route

Distance parcourue : 450 Km                                                                                                                                                         

 

SDC11946Arrivée du semi-remorque la veille du départ, dans l'après midi. Le temps était maussade. Nous avons dû déménager sous la pluie. Je suis aidé par des amis : Ludovic, Camille et Jean.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SDC11947Dimanche après-midi, nous avons chargé tout le matériel à l'étage de la remorque : 2 garages métalliques démontés, outils divers, meubles, lave vaisselle, lave linge, frigidaires, clapiers...

A 20h30, nous avons relevé l'étage supérieur, pour laisser la place aux alpagas sur toute la longueur du niveau inférieur de la remorque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SDC11948Lundi, à 7h30 nous embarquons les alpagas. D'abord le lot des jeunes alpagas au sevrage, à l'avant, séparés par une cloison, et ensuite le reste du troupeau avec Lhassa notre montagne des Pyrénées.

 

SDC11951

 

Tout s'est bien passé, les alpagas ont grimpé sans trop de peine; disons que cela aurait pu être bien pire. Notre chance était d'avoir les 2 jeunes babys que nous avons monté en premier pour inciter leurs mères à les suivre, ce qui a bien fonctionné.

 

SDC11953Vers 8h00, le camion démarre :

 

 

 

 

 

 

 

 

SDC11954

SDC11955Camille l'amie de Ludovic est montée avec le chauffeur. Ludovic fait la route avec moi dans le berlingo. Nous partons une demi heure après le camion, nous devons arriver avant lui pour préparer 2 parcs en clôture électrique. (Je rappelle que les parcelles viennent juste d'être fauchées et que c'est pour cela que je n'ai pas pu préparer les clôtures avant.)

 

 

SDC11957  7 heures plus tard, Ludovic et moi avons à peine le temps de finir les clôtures que déjà le chargement arrive à bon port. Les alpagas ont bien voyagé ! Les femelles gestantes n'ont pas souffert du transport. Le camion s'arrête au bord de la route à l'embranchement du chemin qui nous amène sur notre nouveau site. Ce chemin fait 300 m, on les fera à pieds, le semi-remorque ne pouvant pas l'emprunter.

 

C'est à 16H00 que le troupeau débarque sur ses nouvelles terres. (Pris dans l'action, je suis désolé de ne pas avoir pris plus de photos ! Heureusement,  Aloïs rentre du travail, elle nous retrouve et  prend le relais pour les photos.)

 

 

 

 

 

Les alpagas doivent me suivre jusqu'à leur nouvelle parcelle :     IMG 0541                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0544Tendzin, ma chienne, à l'arrière se charge de les faire avancer vers moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0546

 

Slalom entre les balles de foin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0551Ludovic suit avec le poste de clôture :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0553.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0554.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0555.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0567Et enfin, le troupeau trouve sa place :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0573On repart au camion pour sortir le deuxième lot d'alpagas :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0585

 

Le chemin :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0587.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG 0590Et enfin... nos alpagas sont installés chez eux :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est 17h00 environ, nous allons emmener le camion à la maison. Il faut encore tout décharger là-bas. Je reviendrai plusieurs fois, d'abord pour donner de l'eau aux bêtes et ses croquettes à Lhassa, mais aussi pour me présenter à notre nouveau voisin, qui semble enchanté de découvrir les alpagas, et surtout pour surveiller le troupeau  qui ne semble, ma foi, pas plus perturber que ça.

Nous finirons tard et bien fatigués...

Aloïs et moi tenons à remercier sincèrement Ludovic, Camille, et Jean (le grand oncle de Ludovic) pour leur aide et leur grande générosité.

 

 

 

News : Pour ceux qui suivent l'histoire, Neige a enfin mis bas hier midi, et eurêka c'est enfin une femelle ! Elle est blanche et semble avoir une faim de loup.

Ce matin j'ai du trier mon lot de jeunes alpagas dans lequel j'avais mis Boulidog et Tichetache, les jeunes mères de Macaron et Bel-air. Nous nous sommes rendus compte que Jackson et Colargol s'étaient mis à voler du lait à Tichetatche, celle-ci, trop généreuse se laissait téter gracieusement.

Boulidog et Tichetache ont donc réintégré le troupeau des femelles et des mâles castrés.

SDC12003

                                                                                         Bel-air et Macaron

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
On dirait que Bel air a la tête bandée, le pauvret !<br /> Même quand il pleut, ça reste toujours beau chez vous !
Répondre
F
Ça c'est du feuilleton !
Répondre